Archives mensuelles : octobre 2022

Publication des résultats de l’enquête sur la prévalence des « mutilations sexuelles féminines »

Veuillez trouver ci-dessous, pour info, le communiqué du 11 octobre 2022 du ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, présentant les résultats de l’enquête sur la prévalence des "mutilations sexuelles féminines", MSF-PREVAL, coordonné par Marie Lesclingand, professeure à l’Université Côte d’Azur (URMIS).

Protocole de recueil de données relatives aux mutilations sexuelles féminines : l’étude MSF-PREVAL

Résultats dans les 3 départements pilotes
Continuer la lecture de Publication des résultats de l’enquête sur la prévalence des « mutilations sexuelles féminines »
Quartier prioritaire de la politique de la ville de Fautaua Val à Pirae (agglomération de Papeete, Tahiti).

L’outre-mer : une France en souffrance 

Photo : Quartier prioritaire de la politique de la ville de Fautaua Val à Pirae (agglomération de Papeete, Tahiti). Photo Jean-Christophe Gay, 2018.

Dans un dossier sur la France publié à Barcelone par le journal La Vanguardia sous le titre "Francia en el diván" (Vanguardia Dossier n°83, avril-juin 2022, https://www.lavanguardia.com/internacional/vanguardia-dossier/revista/revista/20220310/8112024/francia-divan.html), Jean-Christophe Gay, professeur à l'Université Côte d’Azur et membre de l'Urmis, membre du conseil scientifique de la Chaire Outre-Mer de Sciences Po Paris présentait la situation de l'outre-mer français. Il s'agit de douze territoires répartis sur les grands océans qui confèrent à la France la deuxième plus grande zone économique exclusive du monde, mais qui présentent d'importants déficits structurels. L'article est paru en castillan sous le titre : "Ultramar: una Francia doliente". En voici le texte original en français...

De l’immense empire colonial français, qui couvrait 12 millions de km² à la veille de la seconde guerre mondiale, il n’en reste plus que le centième, soit 120 000 km². La colonisation est au fondement de la France d’outre-mer (FOM) et la manière dont l’empire colonial fut exploité, au profit de la mère-patrie et de ses colons, a encore des conséquences majeures, sur le plan humain et économique. L’héritage colonial y est variable, mais partout marqué par l’ambiguïté d’une décolonisation sans indépendance, combinée à une sujétion économique et à un assistanat, que traduit le toponyme « outre-mer », appellation donnée par un centre dominant sur des périphéries dominées.

Continuer la lecture de L’outre-mer : une France en souffrance