Archives mensuelles : novembre 2022

Labyrinthe

Écrire la déchirure

Un article de Pinar Selek, écrivaine et sociologue, membre de l'Urmis, article paru initialement dans la revue L’Entre-deux, numéro 7, juin 2020, dossier "Écrire le voyage centrifuge. Actualité des écritures migrantes", https://www.lentre-deux.com/?b=100

Dans un article écrit en 19491, Adorno aborde la question de la poésie après Auschwitz. Neutralisée et refaçonnée, donc dépouillée du sel de la vérité, la culture est devenue, dit-il, une camelote inutile, superflue. Pire, selon lui, écrire un poème après Auschwitz est barbare : il explique ainsi pour quelles raisons il est devenu impossible d’écrire des poèmes.

Continuer la lecture de Écrire la déchirure
  1. Theodor W. ADORNO, « Critique de la culture et société » (1949), Geneviève ROCHLITZ , Rainer ROCHLITZ (trad.), repris dans le recueil Prismes, Paris, Payot, 2003, p. 7-23. []

Débat : Comment décoloniser le lexique sur l’«outre-mer» ?

La Guadeloupe vue de l’ISS en 2005. Wikipédia
Un article de Jean-Christophe Gay, géographe et membre de l'Unité de Recherches Migrations et Société, paru initialement le 9 octobre 2022 dans The Conversation.

Les termes que nous employons pour désigner les réalités liées à l’outre-mer en tant que territoire sont piégés. En effet, ils ont pour toile de fond la colonisation et les utiliser encore fait resurgir la domination qu’elle implique. Le vocabulaire concernant les derniers vestiges de l’empire colonial français en porte les stigmates, comme le faisait remarquer en 1966 Charles Laroche, conservateur en chef des futures Archives nationales d’outre-mer :

Continuer la lecture de Débat : Comment décoloniser le lexique sur l’«outre-mer» ?