Archives mensuelles : septembre 2023

L’entretien d’actu – Le Média – Une sociologue en prison à vie ? Persécutée, elle témoigne

A voir sur le site de Le Média, un excellent entretien télévisé avec Pinar Selek, par Cemil Şanlı, le jeudi 28 septembre 2023.

https://www.lemediatv.fr/emissions/2023/une-sociologue-en-prison-a-vie-persecutee-elle-temoigne-4JnrwOB6Q-iOqKRZ5J7vcw

Une sociologue en prison à vie ? Persécutée, elle témoigne

2023 est une année particulière pour Pinar Selek. La République de son pays natal fête ses 100 ans et la justice de cette dernière la persécute depuis 25 ans.

Sociologue et militante féministe et antimilitariste, Pinar Selek est poursuivie devant le tribunal d’Istanbul une cinquième fois pour un attentat imaginaire.

Arrêtée et emprisonnée en 1998 pour ses travaux sur la communauté kurde, elle apprend en prison être accusée d’être liée à une explosion qui venait de faire sept morts au bazar aux épices d’Istanbul. Le pouvoir décrit un attentat, la justice et les experts jugent qu’il s’agit d’un accident.

Pinar Selek est donc acquittée par quatre fois, en 2006, 2008, 2011, 2014. Malgré cela, elle subie la torture et, depuis, une persécution psychologique. La Cour suprême de Turquie annulant tout ses acquittements pour la traduire une cinquième fois devant les tribunaux en mars dernier. Et finalement le 29 septembre. Nous apprendrons ce jour-là, au lendemain de notre tournage (la veille, le 28 septembre), un nouveau report du procès… au 28 juin 2024.

En exil en France en 2011, Pinar Selek obtient la nationalité en 2017, mais cette dernière ne l’a protège pas entièrement. Désormais placée sous mandat d’arrêt international, Pinar Selek est aussi menacée de mort par l’extrême-droite turque et les Loups Gris, une mouvance ultranationaliste armée turque particulièrement active en Europe de l’Ouest.

Dans son dernier ouvrage, “Le chaudron militaire turc, un exemple de production de la violence masculin” (aux éditions Des Femmes, Antoinette Fouque), elle persiste et signe. Défiant la censure, elle revient sur ses recherches sociologiques débutées en 2007, pour les élargir au contexte mondial néolibéral actuel, compressé entre la montée des nationalismes, des autocraties et le retour des guerres de contact.

Tribune du monde littéraire pour l’acquittement définitif de Pinar Selek

Une tribune parue dans Le Monde, 25/09/2023 https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/09/25/pour-que-pinar-selek-recouvre-une-liberte-de-creation-de-recherche-et-d-action-politique-pleine-et-entiere_6190945_3232.html

Alors qu’une nouvelle audience de la Cour suprême de Turquie doit se tenir le 29 septembre, un collectif d’autrices, d’auteurs, d’éditrices, d’éditeurs et de libraires, parmi lesquels Nathalie Quintane, Annie Ernaux ou Sedef Ecer, apporte son soutien à la sociologue exilée en France depuis 2011 qui risque la prison à vie en Turquie.

Texte intégral et liste des signataires sur https://pinarselek.fr/actualites/le-monde-litteraire-pour-lacquittement-definitif-de-pinar-selek/

Depuis 25 ans, Pinar Selek est persécutée par la justice turque. Un quart de siècle de procès, incarcération, tortures, exil — et à présent, mandat d’arrêt international demandant son emprisonnement immédiat.

Pourquoi ?

Parce que Pinar Selek est sociologue et qu’elle a travaillé sur le mouvement de résistance kurde — c’est là, pour ce motif, qu’elle est arrêtée et torturée en 1998: on veut lui faire avouer le nom des personnes qu’elle a rencontrées pendant son enquête.

Parce que Pinar Selek réunit à elle seule à peu près tout ce qu’un pouvoir autoritaire déteste: la défense des plus opprimé.e.s (les enfants des rues, les prostituées, les femmes migrantes…), les combats écologistes, féministes et LGBTQI+, le refus de toutes les violences et un antimilitarisme radical.

Parce que, même exilée, même menacée par un Pouvoir qui semble avoir tous les pouvoirs, Pinar Selek continue son travail de chercheuse et d’universitaire, parce que Pinar Selek continue à écrire — des contes aussi, un merveilleux essai paru en 2015: Parce qu’il sont Arméniens — et son dernier livre: Azucena ou Les fourmis zinzines paru aux éditions des femmes l’an dernier.

Aujourd’hui où la distinction entre les démocraties supposées, les régimes «illibéraux» ou en voie de le devenir et les états simplement autoritaires devient de plus en plus indécise, nous, poètes, autrices, auteurs, éditrices, éditeurs, libraires, nous sentons plus que jamais solidaires des combats de Pinar Selek. Ce qui lui arrive pourrait nous arriver un jour. Qu’est-ce que la liberté dont nous jouissons encore quand quelqu’un comme elle ne peut pas circuler librement, travailler librement, quand la nationalité française qui lui a été accordée ne la protège pas pleinement, comme elle le devrait? Quand quatre procès, suivis de quatre acquittements prononcés par la justice turque elle-même ont été quatre fois cassés?

Une nouvelle audience, dans un nouveau procès ouvert le 31 mars, a été reportée au 29 septembre prochain. Nous savons que la mobilisation n’est pas vaine, qu’elle gêne la Turquie comme elle gênerait n’importe quel pouvoir abusif et injuste. Nous signons ici pour que Pinar Selek recouvre une liberté de création, de recherche et d’action politique pleine et entière. N’en doutons plus : en signant pour elle, nous signons pour nous.

Signataires individuel.les:

  • Santiago Amigorena, écrivain
  • Joseph Andras, écrivain
  • Leili Anvar, Maîtres de Conférences en langue et littérature persanes (Inalco)
  • Ella Balaert, enseignante à Paris III Sorbonne nouvelle
  • Katy Barasc philosophe
  • Samantha Barendson, poétesse
  • Brigitte Baumié poétesse
  • Emna Belhaj Yahia, romancière, enseignante de philosophie, membre de l’Académie tunisienne Beit al-Hikma
  • Arno Bertina, écrivain
  • Jean-Michel Besnier,Comité directeur du PEN-Club, philosophe
  • Muriel Bloch, conteuse
  • Flora Boffy-Prache, éditrice
  • Béatrice Bonhomme, poétesse, directrice de la revue Nu
  • Oristelle Bonis, éditrice
  • Sonia Bressler, philosophe, Présidente de l’AFFDU (Association Française des Femmes Diplômées d’Université)
  • Lydia Cacho, journaliste
  • Mireille Calle-Gruber, professeur des universités, Sorbonne nouvelle
  • Belinda Cannone , écrivain
  • Lise Chapuis, traductrice
  • Orélie Chen Fuchs,poétesse
  • Sylvestre Clancier, écrivain, Président d’honneur du PEN Club
  • Marie Cosnay, écrivaine et traductrice
  • Felip Costaglioli, écrivain
  • Grégoire Courtois, écrivain
  • François Cusset, historien
  • Vincent d’Eaubonne, fils de Françoise d’Eaubonne
  • Catherine Demolis, éditrice
  • Dominique Dussol, professeur émérite, Université Pau et Pays de l’Adour
  • Zehra Dogan, artiste, journaliste
  • Fabien Drouet écrivain
  • Alicia Dujovne Ortiz,autrice, journaliste
  • Fabienne Dumont, historienne de l’art
  • Delphine Durand, poétesse
  • Dominique Dussol, professeur émérite, Université Pau et Pays de l’Adour
  • Cécile Dutheil de la Rochère, Editrice, critique littéraire, traductrice
  • Sedef Ecer, romancière, membre du Parlement des Écrivaines Francophones (PEF)
  • Asli Erdogan écrivaine
  • Annie Ernaux écrivaine, Prix Nobel de littérature
  • Tarek Essaker, écrivain, essayiste et poète
  • Johan Faerber, critique, éditeur, cofondateurs du magazine Diacritik.
  • Nina Faure, réalisatrice
  • Julie Finidori, agente littéraire
  • Isabelle Garon, poétesse
  • Nicolas Gary, journaliste
  • Frédérique Guétat-Liviani, poète
  • Liliane Giraudon, poétesse
  • Barbara Glowczewski, directrice de recherches émérite au CNRS
  • Aliette Griz, écrivaine
  • Catherine Guyot, journaliste, Institut en sciences des femmes (IERSF)
  • Jacqueline Heinen, Professeure émérite de sociologie, UVSQ Paris-Saclay
  • Marie Huot, poétesse
  • Chloé Jacot-Descombes, écrivaine
  • Pascal Jourdana, cofondateur de la Marelle, lieu d’action littéraire
  • Huguette Junod écrivaine
  • Maria Kakogianni, philosophe
  • Leslie Kaplan, écrivaine
  • Karim Kattan, écrivain
  • Jean Kehayan, écrivain
  • Colette Klein, poétesse
  • Souad Labbize, poétesse
  • Marie-Eve Lacasse écrivaine
  • Emmanuelle Lambert, écrivaine
  • Elisabeth Lebovici, historienne et critique
  • Sylvie Le Clech, historienne, Paris III Sorbonne, Parlement des écrivains francophones, Conservatrive générale du patrimoine
  • Marin Ledun, écrivain
  • Alain Lezongar, journaliste
  • Perrine Le Querrec poète-iconographe
  • Alain Lipietz Economiste, auteur, ancien député européen.
  • Carine Lorenzoni, Directrice de Publication de Rebelle-Santé
  • Béatrice Machet, poétesse et traductrice
  • Valérie Manteau, écrivaine
  • Lou Marin, traducteur et essayiste
  • Jacqueline Merville, autrice
  • Thierry Mesny, trésorier du PEN-Club
  • Zoé Monti, historienne de l’art et éditrice
  • Elisabeth Nicoli, Co presidente de l’Alliance des Femmes pour la Démocratie
  • Rina Nissim, auteure et éditrice.
  • Alain Nouvel, écrivain
  • Wilfried N’Sondé écrivain
  • Naz Oke, journaliste
  • Makenzy Orcel, écrivain
  • Cécile Oumhani, écrivaine, Parlement des écrivaines francophones
  • Florence Pazzottu, poétesse
  • Denis Pean, artiste
  • Michèle Pedinelli, écrivaine
  • Geneviève Peigné poétesse
  • Bruno Pellegrino écrivain
  • Juliette Penblanc, écrivaine
  • Charles Pennequin écrivain et poète
  • Serge Pey, poète
  • Jean-Yves Potel, écrivain
  • Stéfanie Prezioso, Professeure d’histoire, université de Lausanne
  • Sylvain Prudhomme, écrivain
  • Nathalie Quintane, écrivaine, rédactrice de la tribune
  • Laurine Rousselet, poétesse
  • Lionel Ruffel, auteur
  • Jean-Luc Sahagian, écrivain
  • Esther Salmona, poétesse
  • Sophie Salleron, autrice et conteuse
  • Sabine Savornin, peintre, universitaire
  • Inna Shevchenko, autrice, leader des Femen
  • Mona L. Siegel, historienne, professeur à California State University, Sacramento (USA)
  • Jean-Pierre Siméon, poète
  • Marina Skalova, écrivaine
  • Alexandra Sollogoub autrice, actrice
  • Béatrice Soulé, Artiste visuel
  • Antoine Spire Président du PEN-club français
  • Sabine Strasser, anthropologue
  • Brigitte Studer, professeure d’histoire émérite, Université de Berne
  • Ece Temelkuran, journaliste et auteure
  • Élise Thiébaut, autrice
  • Beata Umubyeyi Mairesse, écrivaine
  • Christine Villeneuve, co directrice des editions des femmes-Antoinette Fouque
  • Carmelo Virone, écrivain poète
  • Arnaud Viviant critique littéraire, écrivain
  • Sophie Wahnich, historienne
  • Catherine Weinzaepflen écrivaine
  • He Yuhong, autrice, présidente des Artistes d’Asie en France

Maisons d’éditions signataires:

  • Éditions aldante
  • Éditions Amsterdam
  • Éditions Cambourakis
  • Éditions circé
  • Éditions des Femmes-Antoinette Fouque
  • Éditions des lisières
  • Éditions des Sables, Genève
  • Éditions Encre Fraîche, Genève
  • Éditions Excès
  • Éditions iXe
  • Éditions La Crypte
  • Éditions Le festin
  • Éditions le passager clandestin
  • Éditions Les prouesses
  • Éditions Mamamélis, Genève
  • Éditions Hourra
  • Eric Pesty Editeur

Librairies Signataires:

  • Librairie 47° Nord (Mulhouse, 68)
  • Librairie Atelier (Paris, 75)
  • Librairie Boutique du Livre (Neuchâtel, CH)
  • Librairie ChEZ SimOnE (Bayonne, 64)
  • Librairie Colobrije (Montreuil, 93)
  • Librairie de l’Angle Rouge (Douarnenez, 29)
  • Librairie Des femmes (Paris, 75)
  • Librairie du Boulevard (Genève, CH)
  • Librairie Floury Frères, (Toulouse, 31)
  • Librairie Georges (Talence, 33)
  • Librairie L’escampette (Pau, 64)
  • Librairie L’Hibernie (Carmaux, 81)
  • Librairie l’esperluette (Lyon, 69)
  • Librairie La Boîte à Livres (Tours, 37)
  • Librairie La carline (Forcalquier, 04)
  • Librairie La Flibuste (Fontenay sous bois, 94)
  • Librairie La Friche (Paris, 75)
  • Librairie La Madeleine (Lyon, 69)
  • Librairie La Marge (Haguenau, 67)
  • Librairie La nouvelle Dérive (Grenoble, 38)
  • Librairie La P’tite Denise (Saint-Denis, 93)
  • Librairie la Pluie d ‘été (Pont-croix, 29)
  • Librairie La promesse de l’aube (Autun, 71)
  • Librairie La Rumeur des crêtes (Cadenet, 84)
  • Librairie La tête ailleurs (Paris, 75)
  • Librairie La Voie aux Chapitres (Lyon, 69)
  • Librairie Le Bateau Livre (Lille, 59)
  • Librairie Le Bleuet (Banon, 04).
  • Librairie Le café Le temps qu’il fait (Mellionnec, 22)
  • Librairie Les ruelles (Périgueux, 24)
  • Librairie Les villes invisibles (Clisson, 44)
  • Librairie Lucioles (Vienne, 38)
  • Librairie Obliques (Auxerre, 89)
  • Librairie Ouvrir l’Oeil (Lyon, 69)
  • Librairie Petite Égypte (Paris, 75)
  • Librairie Quai des Brumes (Strasbourg, 67)
  • Librairie Terre des livres (Lyon, 69)
  • Librairie Tulitu (Bruxelles, B)
  • Librairie Un livre et une tasse de thé (Paris, 75)
  • Librairie Vivre d’Art (Meymac, 19)

La liberté est féministe. Pinar Selek persiste et signe…

A lire sur le journal culturel La Strada, septembre 2023, un grand dossier présentant le parcours, l’œuvre et l’actualité (brûlante) de Pinar Selek. La publication de son ouvrage Le Chaudron militaire turc – Un exemple de production de la violence masculine est une réponse comme un acte de liberté, un acte de réflexion, d’analyse et de recherche face à la peur alors même qu’elle est encore en butte avec un nouveau procès par le régime turc, le 29 septembre 2023 et qu’elle est sans cesse menacée par l’extrême droite turque… Elle l’explique dans une “lettre à ses ami·es”, lettre à portée universelle…